• Le Hobbit: Le chant des nains, celui du film vs celui du livre.

    Vous l'attendiez tous! La chanson des nains! Ce magnifique morceau dont vous allez découvrir la version originale qui n'est que plus fantastique....

    Commençons donc par celle du livre, retranscrite par mes soins:

    Par mont brumeux, cimes glacées, 
    Jusqu'aux cavernes du passé,
    Pour trouver l'or, avant l'aurore
    Il faut partir sans renoncer.

    Nombreux les sorts des nains d'antan,
    Les coups de leurs marteaux sonnants
    Là où se terrent dans la pierre 
    Merveilles et monstres dormants.

    Pour seigneur elfe et roi âgé
    Maints trésors ils ont façonné
    Et la lumière ils capturèrent
    Dans des joyaux sur leurs épées.

    Ils firent des colliers d'argent,
    Des couronnes d'un feu brûlant
    Ils imprégnèrent, marièrent
    L'éclat des astres, jaune et blanc.

    Par mont brumeux, cimes glacées, 
    Jusqu'aux cavernes du passé,
    Partons alors avant l'aurore
    Pour retrouver l'or enchanté.

    Dans leurs vaste palais du Nord 
    Résonnèrent des harpes d'or
    Et fort longtemps de nombreux chants
    Jamais entendu au dehors.

    Les pins sifflaient sur le versant,
    Dans la nuit gémissait le vent.
    Le feu montait et rougeoyait ;
    Les arbres flambaient brusquement.

    Les cloches sonnaient dans le val,
    Les hommes guettaient, le teint pâle ;
    Et le dragon sur leurs maisons
    Abattit son ire brutale.

    Le mont fumait au clair de lune ;
    Adieu trésors, adieu fortune.
    Dehors les nains, cruel destin,
    Tombèrent dans le clair de lune.

    Par mont brumeux, cimes glacées, 
    Jusqu'aux cavernes désolées,
    La harpe et l'or, avant l'aurore
    Il faut partir lui réclamer! 

    Splendide! Mais il faut avouer que la version raccourcie de Jackson n'est pas mal non plus:

    Au-delà des montagnes embrumées
    Non loin des sombres cavernes du passé
    Dans l'aube bleutée
    Il faut aller
    En quête de l'or
    Pâle et enchanté

    Les pins rugissaient
    Hauts et fiers
    Les vents gémissaient
    Dans la nuit d'hiver
    Rouge le feu
    Sur mille lieues
    Flambaient les arbres
    Torches de lumière

    La chanson sur youtube!

    Je pense éventuellement à vous faire écouter mon interprétations de celle du livre, dites moi si ça vous intéresse!

    Fanny<3

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Février 2015 à 21:52

    sisi l'interpretation ab-so-lu-ment!!!!!

    2
    Delta42
    Jeudi 31 Mars 2016 à 04:04

    J'aimerais beaucoup entendre la version complète en français 

      • Dimanche 10 Avril 2016 à 20:14

        Je ne crois pas qu'il en existe, désolée...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :